Les quatre gars / C. Renaud. - Sarbacane, 2018. - (Exprim')

Louis, Yves, le père et le papi, ils sont 4 gars, pas des plus délicats, surnommés par le fait la famille Dégâts. Approfondissons un peu le tableau : le grand-père parle au fantôme de sa femme et prend soin des siens. Le père, un taiseux aux manières désagréables, subvient aux besoins matériels, mais pas émotionnels de la famille, trop ravagé par le départ de sa femme. Yves, 16 ans, se prépare à entrer dans l’armée, tentant maladroitement de se faire remarquer des filles. Louis, le plus jeune et narrateur de cette histoire, aimerait quant à lui que sa famille soit un peu plus normative, notamment côté émotions et amour à donner. Il se pourrait qu’il ait matière à espérer, si la famille Dégâts arrive à se tenir… 
Tranche de vie cocasse d’une famille qui retrouve peu à peu comment exprimer ses sentiments, dans un style tonique !
Voir la notice

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire