La Belle n'a pas sommeil / Eric Holder. - Le Seuil, 2017. - (Cadre rouge)

"Tout est fiction, prétendent certains écrivains, l’Homme descendrait du songe." p. 163
Antoine est un sexagénaire qui a installé une bouquinerie presque introuvable sur une presqu’île du Médoc. Il vit là chichement, complétant ses revenus en emballant de papier cristal les livres d’une énigmatique Mme Wong. Entouré de ses trois chats, il vit en bonne camaraderie avec Marco, le garde champêtre qui lui rend des visites amicales, et il fréquente Marie, la boulangère, avec laquelle il aime partager des séances de cinéma. Mais voilà qu’à côté de chez lui s’installe une jeune blonde fort attirante. Lorraine est conteuse, elle a 29 ans, l’âge auquel est morte naguère dans un accident de voiture Anne, l’amour d’Antoine. Et s’il était possible de reprendre sa vie là où elle était restée coincée, la réveiller, la sortir de la léthargie, d’un équilibre un peu artificiel ? Revivre que diable ! Marie ne pèse décidément pas lourd face à la belle et joyeuse Lorraine. A vrai dire, il ne se passe pas grand-chose dans ce roman si ce n’est le temps qui passe… Grisaille des jours, succession des saisons et sporadiques éclaircies. Heureusement, il y a de beaux passages notamment sur la météo du jour dans une langue travaillée. 

Avis : **

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire