La patience du héron / E. L'Homme ; L. Bihorel. - Gallimard, 2017

Mizuki est orpheline, n'a plus qu'une seule attache : la promesse de Shinzo qui, avant de partir en ville « lui avait dit qu'un jour il l'épouserait. » Elle part donc à sa recherche, mais il y aura bien des épreuves avant les retrouvailles, sans que Mizuki renonce jamais à rendre service par ailleurs, figure de patience et de bienveillance.
La double page finale raconte la genèse de l'histoire, la rencontre entre Eric L'homme et Lorène Bihorel, plus connue pour ses spectacles de dessin sur sable. Les résonances avec l'histoire rajoutent à la valeur de l'album puisqu'il y a quelque chose de l'ordre de la relation maître/élève entre eux avec cette valorisation de la patience, cet album étant né 12 ans après leur rencontre. 

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire