La plus belle de toutes / R. Corenblit. - Rouergue, 2018. - (DoAdo)

6 jeunes filles s'affrontent dans un jeu de télé-réalité pour être élues la plus belle de toutes. Le roman s'ouvre en fanfare sur la diatribe du présentateur qui conjugue médiocrité, arrogance, flatterie, grivoiserie en direct puis cynisme en off.  Puis chaque candidate s'exprime tour à tour, pour expliquer au lecteur ses motivations, sa tactique. Présentateur, producteur et autres associés auront aussi voix au chapitre.
Les filles sont filmées 15 heures sur 24, sont à fois complices et victimes de ce programme qui doit produire son lot de clash, de révélations, d'émotions. Le spectacle télévisuel d'une réalité cynique. Personne n'est tout à fait dupe ni totalement maître du jeu, chacun a son propre intérêt à participer à l'émission mais que pèse-t-il face à la machine de divertissement qui court après l'audience... La moindre trace de sincérité est salie par l'exploitation qui en sera faite. MAIS. Le lecteur jubilera devant la solidarité grandissante entre les filles, et la rage de l'équipe de les voir lui échapper.

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire