La carotte et le bâton / D. Pessin. - Talents hauts, 2017. - (Ego)

Émilie vit beaucoup de changements en ce moment : elle vient de déménager (après la naissance de sa petit sœur), fait sa rentrée dans un nouveau collège où elle va devoir se lier à de nouveaux amis. Émilie se convainc que tout se passera bien et comme pour lui donner raison, elle fait la connaissance de Cloé aussi vive que gaie. Cette dernière partagera la narration du roman avec Émilie, sur quelques chapitres. 
L'ambiance se gâte avec l'entrée en scène de Barbara, Barbie, qui ne tolère autour d'elle que ceux qui l'adulent. Or Émilie ne saurait être dupe. Le harcèlement commence alors, insidieux mais crescendo, par des brimades physiques et psychologiques.
Les voix en écho d’Émilie et de Cloé montrent que les efforts pour arranger la situation sont vains tant que personne -ados ou, plus aberrant, corps enseignant- ne se dresse pour résister. Même Cloé a ses raisons pour ne pas prendre parti. Et voici comment une jeune fille bien dans sa peau, dans sa famille, en arrive à ne plus trouver d'issue après avoir pourtant tenté toutes les solutions sensées (tenter le dialogue avec son bourreau et alerter les adultes).
Très fort pour une sensibilisation au thème du harcèlement.

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire