Une Affaire d’hommes / Todd Robinson. - Gallmeister, 2017. - (Neo Noire)

"Chacun de nous sans exception est la somme de ses blessures."
Avec Cassandra, Todd Robinson nous avait livré un premier roman emballant dans lequel il avait voulu mettre beaucoup de choses. A la fois roman noir, roman à suspense, arrosé d’humour et avec une belle filiation à Harry Crews. On accrochait sacrément à ses personnages atypiques, videurs dans un club, gros durs au cœur tendre un brin en délicatesse avec la vie en société. La suite était donc attendue avec impatience et on se faisait une joie de retrouver lesdits personnages. Hélas, ce second roman présente moins d’intérêt. Boo et Junior sont moins bien décrits comme si cela avait été fait une fois pour toute dans Cassandra et en revanche on enchaîne action sur action, baston sur baston, jusqu’à l’invraisemblable voire jusqu’à l’écœurement. L’humour vire au lourdingue à force de vouloir en rajouter comme d’ailleurs cette obsession autour de l’homosexualité et la résolution du mystère autour de la disparition de la sœur de Boo est encore repoussée. Bref, les critiques peuvent s’extasier, l’essai du premier roman n’est pas transformé.
Voir la notice

Avis : *

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire