Le grand saut / F. Hinckel. - Nathan, 2017

Ils sont 6 à être en retard pour leur rentrée en 6ème. De quoi souder une amitié, qui se consolidera durant toute leur scolarité. Le roman débute alors qu'ils entament leur terminale, dans une insouciance joyeuse malgré l'échéance du bac en fin d'année. 
Dans la bande, il y a Iris qui aime à prendre soin des autres, Paul charmant mais semblant en lutte contre des ombres, Rébecca si peu sûre d'elle qu'elle est accro aux J'aime sur sa chaine Youtube, la très sage Marion, et les plus discrets Sam et Alex. De bons moments en petites crises, la bande soudée montre quelques failles, vite balayées par leur solidarité à toute épreuve.
Le récit s'attache autant aux individualités qu'à l'esprit de groupe, passant des uns aux autres avec fluidité. Chaque tête de chapitre annonce un compte à rebours qui maintient une tension, contrebalancée par une citation toujours pertinente. Mais on sait le temps de l'insouciance compté, la fin de l'adolescence... La fin, annonçant une suite, nous accroche : pourquoi Isis est-elle mise à part et comment la bande va-t-elle réagir au drame qui a touché l'un d'eux ?
Voir la notice

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire