A la dure / R. Corenblit. - Actes sud, 2017. - (D'une seule voix)

Arthur ne comprend pas bien pourquoi sa sœur So a choisi de faire ça à la dure mais ce qui est sûr, c'est qu'il l'aidera du mieux qu'il peut. Pendant une semaine, profitant de l'absence des parents, il faudra la regarder suer, vomir, souffrir le martyre, il faudra l'épauler sans flancher, malgré l'incertitude, le dégoût et la peur. Et une fois le sevrage terminé, il faudra la regarder s'éloigner et espérer... Espérer la voir revenir pour annoncer à leurs parents qu'elle ne se drogue plus.
Un texte court à l'écriture haletante qui donne à vivre de façon assez physique une désintoxication. 

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire