Martha et Alan : d'après les souvenirs d'Alan Igram Cope / E. Guibert.- L'Association, 2016.

Emmanuel Guibert a rencontré Alan Cope, ancien GI resté en France après la seconde guerre mondiale. Pendant 4 ans, il a recueilli ses confidences et des liens d’amitié se sont tissés entre les deux hommes. L’auteur a raconté l’histoire d’Alan dans plusieurs romans graphiques. Ici, il renouvelle son hommage à son ami, mort en 1999, en relatant la belle amitié entre Alan enfant et une petite fille : Martha. Il dessine dans cet album une enfance rêvée à l’ombre d’un Jacaranda : chanter dans une chorale, revenir à pied de l’école, chuter d’un arbre, vivre libre et heureux malgré des conditions de vie rudes pour Alan. Cette relation presque amoureuse va s’arrêter vers leurs 12 ans. Adolescents, ils se retrouveront (mal) à 18 ans, juste avant la mobilisation d’Alan en 1941. Ce n’est que vers l’âge de 60 ans que Martha et Alan renoueront une amitié par correspondance. Emmanuel Guibert parvient à nous faire ressentir la tendresse qui inonde les souvenirs et l’on devine la profondeur des liens entre les deux enfants. Ce témoigne aussi du regard qu’Alan porte sur lui-même à la fin de sa vie. A lire de toute urgence, en continuité des trois tomes de La Guerre d’Alan et l’Enfance d’Alan. Pour écouter Emmanuel Guibert expliquer la création de Marthe et Alan, cliquer ici.

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire