L'échappée / A. Stratton. - Milan, 2016

Leslie n'est pas une tendre. Toute griffe dehors, elle ne se laisse pas faire, ni apprivoiser facilement, surtout depuis le divorce de ses parents. Seule Katie, à la patience inaltérable, peut (et veut) passer outre les mécanisme de défense de son amie. Leslie et Katie forment un duo solide. « Quand elle me regarde, elle voit une fille fantastique qui voudrait bien faire. Et moi quand je la regarde, je vois un suppôt de Satan qui rêve de se lâcher. »
Mais elle l'avoue elle-même, elle est toujours « en représentation ». La solitude n'étant pas si facile à assumer, lorsque l'énigmatique Jason s'intéresse à elle, elle deviendra vite son ombre. Malgré ses jalousie, violences, chantages, manipulation... elle reste à ses côtés, confiant uniquement à son journal des maltraitances toujours plus inquiétantes. Lorsque son secret sera éventé, il faudra trouver le moyen de se libérer de son emprise.
Chapitres courts, langage vif, le roman se lit comme un thriller, juste dans l'analyse psychologique, malgré la rapidité des évènements.

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire