Le petit chaperon rouge n'en peut plus / S. Meschenmoser. - Minéditions, 2016

« Quand tu es triste, disait sa grand-mère, mange un clown, ça met de bonne humeur !  Et sinon, dévore un enfant, c'est tendre et tu seras rassasié. » Les enfants, ça se trouve en forêt bien sûr et le loup ne tarde pas à trouver... le Petit chaperon rouge. Grognon, très grognon, car il lui faut se rendre chez sa grand-mère qui « n'a plus toute sa tête » et va lui faire perdre toute sa journée. Or le dimanche c'est sacré. Un temps normalement à soi, rien qu'à soi. Et voici ce loup qui, voulant la mettre dans la casserole, tente un plan long comme un jour sans pain. Le petit chaperon rouge sombre de plus en plus dans la mauvaise humeur.
Au final, ce loup épicurien rencontrant plus épicurien que lui en la personne de Grand-mère, en oublie le Petit chaperon rouge. Et ce dernier, voyant son dimanche ruiné, en tirera des conséquences radicales !
A lire, ne serait-ce que pour l’opposition du duo bon vivant et la trogne du chaperon rouge.
Voir la notice

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire