Le fils de l'Ursari / X.-L. Petit. - Ecole des loisirs, 2016. - (Médium)

Ciprian vit avec son père, sa mère, sa sœur Vera qui « a à peu près l'âge de chercher un fiancé », son frère Dimetriu qui « a à peu près l'âge d'aller en prison si les policiers l'attrapent ». Lui a à peu près l'âge d'entrer au collège, sauf que lorsqu'on est Rom à Tamasciu, pays de l'Europe de l'Est, la scolarité est rare, autant que la considération de la population. Alors lorsque la famille est une fois de plus sommée de déguerpir, l'idée d'aller en France se fait séduisante. « On va aller ailleurs. C'est notre destin. Nous sommes les derniers descendants des pharaons et les fils du vent. Le monde est notre maison. » Il faut laisser Mammada qui « a à peu près l'âge de mourir », Gaman, l'ours qui les a accompagnés jusqu'alors, tout quitter, y compris son identité d'Ursari, pour tenter de vivre mieux.
Mais à Paris, l'argent n'est pas si facile à gagner, d'autant moins lorsqu'on est pris en tenaille par des escrocs de filières de passages des clandestins. Il faut mendier, emprunter, trouver des combines pour survivre. Ciprian lui a très vite d'autres priorités, happé par lèzéchek, ce jeu qui réunit tant de passionnés à Lusquenbour. C'est là qu'il rencontre Madame Baleine et Monsieur énorme, c'est là que  va se jouer sa destinée. 
Xavier-Laurent Petit a toujours ce talent de nous plonger dans des univers, de nous emporter, tout en sensibilisant à des sujets d'actualité, nous invitant à réfléchir pour davantage d'ouverture. En nous proposant l'idée par exemple qu'une autre justice peut trouver légitimé en marge de la justice d'état.

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire