Chien des villes / A. Garibal ; F. Benaglia. - Gallimard, 2016

Ce chien rouge n'est que colère. « Rouge colère, roule brûlure. Rouge sang. » L'est-il devenu à force d'être rejeté ? C'est le pressentiment de cette petite fille, elle ne pense pas qu'il est méchant, ne le chasse pas, reste à ses côtés. Et revient à plusieurs reprises. « Toi, tu as quelque chose qui ne va pas. » Un pari sur lui et sur l'avenir qui fera la différence : la colère est apaisée, puis chassée totalement.
Le pouvoir immense du regard bienveillant de la fillette teinte toute cette histoire d’une grande douceur malgré la violence inaugurale.
Voir la notice

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire