Caballero / L. Major. - Samir, 2016

Genaro 13 ans était l'intello de la classe avant de filer un mauvais coton, jusqu'à terminer « en apothéose par un coma éthylique en pleine rue. » Ses parents prennent des mesures radicales : il est envoyé en Espagne chez un lointain cousin, Pepito des chiens. Le séjour ne s'annonce pas comme les vacances espérées : le cousin  gère en réalité un refuge pour chiens maltraités, galgos et podencos victimes de la bêtise insondable des galgueros et de leur imagination sans limite en matière de cruauté. Chaque journée, dans le meilleur des cas, est une succession de corvées et de soins apportés aux chiens. Les mauvais jours, des animaux dans un état effroyable viennent remplir les rangs d'un refuge déjà saturé. Genaro se révèle Strombo « comme le Stromboli, parce que la première semaine, je vomissais à chaque fois que je voyais les blessures horribles de chiens ». Avec Pepito, il faut avoir le sens de l'humour car les « plaisanteries débiles », les « blagues et l'ironie » sont ses seuls remparts contre un tonneau des Danaïdes qu'alimente continuellement la maltraitance animale. Face à cette misère, Genaro/Strombo doit faire face, travailler dur, inventer des solutions et surtout apprendre à avoir confiance en lui. Sa relation avec la belle Lucy et avec la chienne Tonka, rescapée d'une pendaison, l'y aideront.
Roman dense aussi difficile à lire, dans les passages de maltraitances, que riche en émotions et en énergie militante.

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire