La dernière reine d'Ayiti / E. Fontenaille. - Rouergue, 2016. - (DoAdo)

Élise Fontenaille, dans son entreprise de nous faire découvrir des faits historiques méconnus, nous révèle un autre visage de Christophe Colomb, des plus cyniques, capable de dire à propos des Taïnos, peuple de Haïti « Ils ne portent pas d'armes sur eux, ils sont de mœurs pacifiques, bienveillants et accueillants par nature, sans violence ; cinquante soldats suffiraient pour les asservir tous. »
De fait, c'est un million de Taïnos qui seront exterminés en 40 ans. Un génocide total. 
L'histoire nous est racontée par le dernier d'entre eux, Guaracuya, qui pressent avant les autres la cupidité, la violence et la cruauté des espagnols. Tout cela avec l'assentiment  de l'homme d'église. Un roman qui instruit, glace, révolte.
Voir la notice

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire