Le Mystère Henri Pick / David Foenkinos. - Gallimard, 2016. - (Blanche)

Bon c’est vrai l’idée alléchante d’une bibliothèque des manuscrits non publiés ne pouvait qu’attirer l’œil du bibliothécaire mais n’est-ce pas là simple prétexte à une comédie (un peu parisienne qui plus est) consacrée à l’analyse des difficultés amoureuses de ses personnages ?
De plus, pour ce qui est de l’originalité, signalons que trois semaines plus tôt était publié « Au Paradis des manuscrits refusés » d’Irving L. Finkel, un roman bien médiocre traduit de l’anglais et sur la même thématique.
Notre Foenkinos place ladite bibliothèque sur la très belle presqu’île de Crozon, lieu ici pourtant totalement désincarné et qui pourrait se trouver à peu près n’importe où ailleurs. A aucun moment, il ne se saisit de ses paysages, ne créé une ambiance…
Les notes de bas de pages sont assez inutiles et parfois même pénibles. Si c’est bien ficelé, peut-être trop, on a beaucoup de mal à imaginer que l’auteur puisse être celui qui raflait les prix il y a quelques mois avec le surprenant « Charlotte ». Mais que fait-il dans la Blanche de Gallimard ? Encore un petit effort et il pourrait même rejoindre la cohorte de ces auteurs qui font dans l’insipide, l’inodore et caressent dans le sens du poil leurs lecteurs afin de s'assurer le monopole du haut des classements des meilleurs ventes.
Voir la notice

Avis : *

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire