Je suis qui je suis / C. Grive.- Rouergue, 2016. - (DoAdo)

Raph éprouve du chagrin depuis quelque temps, incompréhensible mais tenace. Des amis, de bons résultats scolaires, des parents aimants, bientôt un bébé pour eux, tout va bien, en apparence. Mais il y a des signes qui ne trompent pas : pourquoi voler le courrier de ses voisins ?
Une de ses premières amies fille lui donne ce conseil : pour éloigner le chagrin, il faut en comprendre l'origine, interroger les gens autour d'elle. Car oui, Raph est une fille mais on ne le découvrira qu'après de nombreuses pages. La perception que l'on a d'elle a depuis toujours été incertaine. Fille ? Garçon ?
Le texte évoque la notion de genre, l'impact de l'inconscient sur l'identité et la nécessité de mettre des mots sur ce qui nous empêche d'avancer. Il relate adroitement l'errance passagère d'une narratrice tout en retenue et gentillesse, déterminée à comprendre qui elle est réellement.  

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire