Grand-Mère Crevette / M. Zimmer ; I. Drago. - Atelier du poisson soluble, 2016

Elle a la dégaine lointaine de la reine d'Angleterre, « a un nom à coucher dehors. Ce qu'elle fait d'ailleurs. Sa maison, c'est la rue. » Elle vit de la solidarité des commerçants du coin et se désole quelques fois d'être seule. Son chien l'a quittée, de même que son « amoureux tout fou pendu à son coup » .
« Pourquoi tout le monde s’en va autour de moi ? »
C'est un album qu'on lit la gorge nouée, le cœur serré mais à voir la faculté de cette Grand-Mère Crevette de savourer de petits instants heureux et quelques rêves éveillés, on ressent avec elle des bulles de légèreté.
L'illustration au crayon bic, dans les teintes bleues/roses, confère à l’album une empreinte aussi unique et décalée que son héroïne.
Voir la notice

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire