Plus froid que le Pôle Nord / R. Doyle. - Flammarion. - (Tribal)

La vie d'une famille recomposée n'est pas de tout repos. Erin, l'aînée en "crise d'adolescence", est perpétuellement en colère et mène la vie dure à toute la famille. L'annonce du retour de sa mère, partie des années auparavant aux États-Unis sans guère donner signe de vie, met le feu aux poudres. Sandra la belle-mère décide d'emmener ses deux fils en vacances en Finlande, laissant le champ libre à Erin, son père et Rosemary revenue de l'oubli.
En Finlande, c'est le bonheur, la découverte des grands espaces et des chiens de traîneaux. Jusqu'à ce que Sandra disparaisse...
En Irlande, les retrouvailles entre Erin et sa mère sont difficiles et douloureuses.
La grande aventure d'un côté, le face à face tendu de l'autre, chacun apprend à sa manière à grandir, à envisager le parent comme une personne à part entière. Ce qui permet aussi de redéfinir son identité d'enfant. Le style reflète bien cette hésitation permanente, toujours sur le fil des émotions. On oscille donc entre réactions spontanées, individualistes et réflexions plus responsables prenant en considération l'Autre. 
Voir la notice

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire