Poison City t.2 / T. Tsutsui. - Ki-oon, 2015. - (seinen)

Mikio Hibino mangaka a toujours plus de mal à faire publier ses œuvres. Il subit la censure pour son manga "Dark Walker". Ce manga est catalogué comme nocif par la commission de censure. Nocif car certaines planches inciteraient à la violence. Elles auraient une influence pernicieuse sur la jeunesse. Mikio Hibino est alors appelé à se justifier auprès de la commission.
Excellent manga qui met en avant la chasse aux sorcières effectuée par la commission de censure japonaise. Poison City fait aussi référence à la commission Wertham mise en place en 1954 aux États-Unis. Celle-ci avait pour but de protéger la jeunesse de la mauvaise influence exercée par les comics.
L'auteur qui lui-même subit la censure nous montre l'absurdité des décisions de cette commission.

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire