Le caillou / T. Dedieu. - Seuil, 2016

L'assaut, le massacre, la terreur. Les Khomènes règnent désormais, « disent ce qui est le bien, ce qui est le mal (et sont) porteurs d'une nouvelle culture. » Impossible d'accepter la montagne perle symbole de la culture historique du pays, qui n'est pour eux qu'un « caillou dans la chaussure». Il sera donc détruit. Le début d'un déséquilibre et d'un isolement. D'une errance.
Le conte, glaçant dans sa chute, se raconte sous l'égide, en pages de garde, de cette sentence : « Les hommes sans mémoire n'ont pas d'avenir ». S'il n'est pas des plus accessibles, il constitue une base indéniablement intéressante pour une réflexion sur le terrorisme et les méthodes d'embrigadement, quand les patrimoines culturels disparaissent dans une relative indifférence (Afghanistan, Irak, Syrie).

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire