Moabi / M. El Fathi. - La palissade, 2015

Il n'était qu'une petite graine et a frayé son ascension vers la lumière. Branches, racines, fruits, l'arbre s'est développé, entouré « d'autres plantes, d'autres, fleurs, d'autres arbres ». Le voilà élément d'une forêt, qui accueille animaux, oiseaux et hommes. Mais cet homme poussé par la peur, « devint l'ami du feu et l'ennemi de tous les autres »...
L'arbre étant narrateur de cette histoire de l'évolution, la puissance de la nature est évoquée avec une fierté qui lui confère une force protectrice et bienveillante. Tellement bienveillante qu'il attend que l'homme retrouve la raison et revienne « non pour couper mon bois mais pour faire la paix avec la forêt. »
L'illustration, entre pointillisme et art aborigène, parachève cet hommage à une nature magnifique, généreuse et sereine.
Voir la notice

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire