Emmett Till : derniers jours d'une courte vie / A. Floc'h. - Sarbacane, 2015

Quand Emmett Till, jeune adolescent noir de quatorze ans venu de Chicago passer ses vacances chez son grand-oncle Moïse, descend le 24 août 1955 du train en gare de Money dans le Mississippi, il ne sait pas encore qu’il va vivre les cinq derniers jours de sa courte vie. Il aura eu la malchance de pénétrer dans une épicerie réservée aux Blancs et de se comporter de ‘’manière provocante‘’ vis-à-vis de Carolyn, épouse de l’épicier, Roy Bryant. Roy, accompagné de son demi-frère Milan, part dans une chasse à l’homme qui finira tragiquement. Après avoir kidnappé Emmett, ils le tortureront avant de le jeter dans l’eau de la rivière. Ils seront plus tard acquittés et se vanteront de leur exploit dans la presse.
Chronique du racisme et de la haine ordinaires en 1955 au sud des États-Unis. L'ouvrage comprend également un cahier pédagogique de 8 pages sur Emmett Till et sur l'évolution des droits civiques des Noirs aux États-Unis. Une BD édifiante, salutaire et nécessaire pour ne pas oublier.
Voir la notice

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire