Chantiers / M.-H. Lafon. - Editions des Busclats, 2015

Cette collection des Editions des Busclats demande aux auteurs de faire un pas de côté. On découvre donc Marie-Hélène Lafon sous un jour assez personnel. On y rencontre sa famille et aussi sa famille littéraire (Michon, Millet, Bergounioux, Claude Simon, Flaubert). Elle nous livre les compositeurs qui lui donnent l’impulsion pour écrire (Beethoven, Bach, Schubert). Nous explique, pour elle, l’importance de la relecture à haute voix. Pétrie de lettres classiques et de culture agricole, elle nous décrit ses chantiers d’écriture comme un travail de terrassier dont les outils seraient la grammaire et l’orthographe. Née au moment de la mort d’un monde ancestral, elle s’arrache par l’école à ce milieu pour mieux y revenir par l’écriture comme pour régler une dette. On comprend infiniment mieux le projet littéraire assez émouvant de cette romancière qui dit avoir la province en héritage.
Voir la notice

Avis : **

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire