Ma mère, le crabe et moi / A. Percin. - Rouergue, 2015. - (DoAdo)

Tania, 14 ans, est une ado dans les clous : elle rabroue régulièrement sa mère, râle après ses profs, peste contre le sport, est fan de Twilight, et a « un faible pour les trucs un peu glauques, voire carrément gothiques. »
Mais il est évident que le jour où elle découvre que sa mère a un cancer du sein, demain ne ressemblera plus jamais à hier. C'est une guerre qui s’engage alors, contre la maladie et contre les réactions nocives : il faut « dégommer les pensées négatives dès qu'elles pointeraient le bout de leur nez », les leurs comme celles des autres. Mère et fille bouleversent leur quotidien, leur relation, leur vision de la vie, il se pourrait même que Tania se mette au sport...
Aucune morosité dans ce roman, on retrouve l'humour tonique d'Anne Percin qui même au service d'un sujet aussi douloureux fait mouche. Et sous les mots d'esprit, une grande tendresse qui se niche par exemple dans les petits noms de Tania pour sa Momolle, Moms, Mum, Mammouthe...
Voir la notice

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire