Love is Power : nouvelles / A. Igoni Barrett. - Zulma, 2015

L’amour au sens large semble être le fil conducteur de ce recueil de nouvelles nigérianes. Ce n’est pas toujours flagrant comme dans cette nouvelle où un jeune homme « qui pue de la gueule » doit prendre le bus. On découvre Samu’ila, 15 ans, un garçon qui sèche l’école pour tchater sur le Web sous diverses identités féminines afin d’escroquer des gogos occidentaux en mal d’amour, Dimié Abrakasa, 14 ans, dont la mère alcoolique est obligée de se résoudre à coucher avec le propriétaire pour régler l’arriéré de loyers, un trentenaire amoureux de sa cousine qui a la moitié de son âge, un type de passage qui doit animer un séminaire de cinq jours sur le leadership et qui aimerait bien réussir à utiliser sa force de conviction pour « se taper une femme »… On le voit les rapports humains ne sont guère simples ici. Les deux premières nouvelles étaient plaisantes et à vrai dire, même si l’ensemble n'est pas mal, j’espérais un peu mieux des suivantes. Le rendu du langage populaire dans la cinquième nouvelle est un peu pénible à la lecture. Quelques notes de bas de page n’auraient pas été superflues à la compréhension générale.

Avis : **

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire