La seule façon de te parler / C. Ytak. - Nathan, 2015. - (Mes années collège)

Seule la présence d'Ulysse permet à Nine de supporter le collège. Hormis ce rayon de soleil, le bruit et l'agitation qui y règnent lui sont insupportables. Mais Ulysse est assistant d'éducation et elle ne peut croire raisonnablement à la romance fantasmée. Ce qui ne l'empêche pas de tenter sa chance en se rapprochant de Noah, son petit frère. Il est sourd ? Aucun problème, Nine apprend en tâtonnant la langue des signes, fascinée par « la beauté de ses mains qui dansaient dans l'air. »
Au fur et à mesure des progrès réalisés et de la communication grandissante, Nine  se rapproche de Noah, oublie un peu Ulysse...
Jolie histoire d'amour bien sûr mais aussi très beau roman sur la surdité qui n'est pas ici présentée comme un handicap. « Ils ont une langue, une culture, ils se sentent juste différents, voilà. » Nine avec sa phobie scolaire et Noah, dans sa difficulté de s'intégrer au monde des entendants, se rejoignent dans leur différence qui a forcément moins de poids maintenant qu'elle est partagée...

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire