Cassandra / Todd Robinson. - Gallmeister, 2015. - (Neonoir)

Premier roman. Potes depuis l’orphelinat, Boo et Junior, deux malabars, ont monté une agence de sécurité. Bref, ils sont videurs au Cellar, un bar où sont organisés des concerts. Un soir, après que Boo a défendu des ados contre un type agressif, une gamine aux cheveux rouges le trouble en l’embrassant sur la joue et en le qualifiant de « mon héros ». Peu de temps s’est écoulé lorsqu’on vient lui faire une proposition inhabituelle : retrouver contre un gros paquet d’argent la jeune Cassandra, fille du procureur de Boston, candidat à la mairie, qui a fugué. La somme est alléchante, Boo, depuis son enfance, ne supporte pas les brutes et il s’avère que Cassandra, qui n’est autre que la fille aux cheveux rouges, a de bien mauvaises fréquentations. Pourra-t-il la sortir de ce mauvais pas ? Être son ange gardien ? Boo et Junior, les gros durs au cœur tendre, contrairement à de nombreux duos, ne sont pas du tout antinomiques, ils se ressemblent même comme deux frères. Hardy et Hardy en quelque sorte... Des dialogues savoureux, un bon roman noir dans la grande tradition. Certains personnages auraient pu apparaître dans les extraordinaires romans d’Harry Crews.

Avis : **

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire