Voyage au bout de l’éponge / H. Traxler. - Le Chineur, 2015

« Un beau jour un petit homme trouva une énorme éponge. » Incipit des plus étranges pour une histoire qui ne l’est pas moins. Elle entraîne notre petit homme moustachu par monts et par vaux dans des situations rocambolesques. « Il fait chaud en Italie / On mange une glace à midi / La glace est dégoûtante / Il repart où ça lui chante. » Périple absurde et poétique, au rythme des mots et des rimes, au gré de la fantaisie de l’auteur.
Étonnant et charmant.

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire