Tout foutre en l’air / A. Dole. - Actes sud, 2015. - (D’une seule voix)

Parce qu’un jour il faut aller au bout de ce que l’on a décidé, elle court. Elle s’enfuit, contre l’avis de ses parents, main dans la main avec un homme de 4 ans son aîné. Elle court, bien décidée à « le faire » mais voici que s’insinuent les doutes. Est-ce bien ce qu’elle veut ? Après tout, elle ne le connaît que par les messages échangés sur internet… Et soudain ses motivations à lui diffèrent des siennes, leur solitude n’est plus en résonance. Plus question alors de le suivre dans ce grand saut dans le vide.
Sur les dernières pages, nous retrouvons la narratrice des années plus tard et cette mise en perspective montre à quel point les plus profondes des solitudes et des détresses peuvent être dépassées si on laisse une chance à la vie.
« J’allais sauter dans le vide avec Olivier cette nuit-là, bien avant de savoir ce qu’était la vie. »

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire