Pour qui tu m’as prise ? / I. Rossignol. - Talents hauts, 2014

4 voix se partagent la narration de l’histoire naissante entre David et Pauline. Il y a donc Pauline, timide, romantique, qui rêve tous les matins à David qui lui est indifférent ; mais il est par ailleurs acculé par Mathieu à passer aux « choses sérieuses », à savoir coucher avec une fille.
Et puis il y a Camille, l’amie de Pauline, désenchantée, qui voit le monde comme un « ensemble de bulles » : « chacun est dedans et vit comme ça, vieillit comme ça, meurt comme ça. Dégueulasse ! »
Le déroulement de la rencontre amoureuse semble donner raison à Camille, car le décalage entre les aspirations de Camille et l’avidité de David crée un malaise grandissant. Jusque la chute, brutale, violente, quelque peu désespérée sur le constat du gouffre entre les sexes, entre différences de perception du monde et incompréhension.
« Qui suis-je maintenant ? Sale ou salie, où est la différence ? »

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire