Paul, l'enfant de l'immeuble / P. Härtling. - Bayard, 2015. - (Millézime)

Cela commence à devenir pesant, pour Paul, de voir ses parents toujours partir chacun à l 'autre bout du monde. Bien sûr, il y a tous les habitants de son immeuble qui prennent soin de lui, à tour de rôle, mais justement, il a quelque fois l'impression de ne plus savoir où est son refuge, qui sont ses repères. "Comment peut-on se sentir aussi abandonné et, en même temps, tellement bien entouré ?" La situation se complique davantage encore lorsqu'il apprend que ses parents vont divorcer, que son père souffre d'une sévère dépression. Son absence est en réalité due à une hospitalisation psychiatrique. Sa mère, informée, va-t-elle enfin rentrer de New York ?
Roman à la fois âpre, tant est manifeste la solitude l'enfant qui, à l'aube de ses 13 ans doit déjà apprendre à vivre par lui-même, et très chaleureux par la présence de tous les voisins qui s'impliquent dans la prise en charge de Paul. Pas d'issue heureuse mais une conclusion : la famille est également de celles que l'on se choisit.

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire