Mon heure viendra / N. Vogt-Ostli. - Actes sud, 2015

Pourquoi est-ce lui précisément qu’elle a choisi comme correspondant informatique ? Pourquoi prend-elle pour prétexte cette histoire extravagante ? Car Fera explique à Hans Petter qu’elle vit dans le futur, en l’an 367 après la Catastrophe et qu’elle désire en savoir plus sur son époque d’avant les guerres.
Hans Petter est évidemment circonspect, lui qui est victime de harcèlement au lycée et se méfie de l’espèce humaine. Mais petit à petit, il se prend au jeu, attend impatiemment les échanges avec celle qui est son unique amie. Elle en apprend davantage sur « l’ancien monde » ; lui sur cette société nouvelle où « chacun est un rouage important et remplit son devoir pour le bien de la communauté », et chacun prend plaisir à se découvrir.
Mais bientôt revient la question centrale : pourquoi est-ce lui précisément qu’elle a choisi de contacter ?
Un premier roman très réussi, de science-fiction ancrée dans la réalité d’un adolescent scolarisé. La terreur inspirée par son persécuteur et l’aigreur qui en découle ont conduit Hans Petter à devenir un ado enfermé dans une posture de méfiance et de supériorité. Fera lui renverra un miroir radical…

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire