Les oreilles de Sigismond / P. Favaro. - Thierry Magnier, 2015. - (Petite poche)

Sigismond a de grandes oreilles, d’immenses oreilles. Avec les moqueries en cortège. Mais en prime, il a une ouïe excellente qui capte tous les bruissements du monde, tous les secrets, tous les chagrins aussi… Un fardeau autant qu’une grande richesse, que l’enfant saura exploiter. Car c’est l’enfance de Sigmund Freud que Patrice Favaro a imaginé, dans une langue très poétique, sensible et forte pour évoquer une qualité essentielle : l’écoute du monde et de l’autre.

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire