Les ailes du papillon / V. Foz. - Oskar, 2014. - (Société)

Elodie est catastrophée par ce qui vient d’arriver et dont elle se sent responsable : Karim a été poignardé et l’amoureux éconduit coupable du geste a justement été orienté par Elodie. Si seulement elle pouvait revenir sur cet instant fatidique… Et si son petit frère autiste était capable de rembobiner le temps ? Entre fantasmagorie et symbolique, l’histoire se déroule à nouveau.
Le procédé littéraire, sur le fil, reste acceptable parce qu’il sert un propos intéressant : la relation d’une grande sœur avec son frère autiste, la jalousie des relations amoureuses et plus largement leurs ambiguïtés, le passage de l’enfance à l’adolescence, le destin…
Voir la notice

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire