La reine du mercredi / G. Swiatkowska. - Le Genevrier, 2015

« Mercredi, Thelma s’ennuie » mais elle n’est point dépourvue de ressources : son imagination la porte en un royaume où elle devient reine. Une reine avec ses obligations, ses devoirs, ses privilèges et ses ambitions. Une reine avec un emploi du temps bien trop chargé. « Ça suffit ! »
D’autres jeux sont à inventer, car on est « Mercredi, Thelma s’ennuie » …
Univers où l’imaginaire est roi, porté par une jeune artiste d’origine polonaise dont les peintures aux détails soignés et drôles installent une très belle singularité.

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire