La peur au placard / P. Leblan. - Oskar, 2015. - (Court métrage)

Elsa étouffe avec cette angoisse diffuse et omniprésente qu'elle ressent depuis un certain temps. Et la sensation est plus prégnante « depuis la fille du premier rang. »
La rencontre avec Chloé, qui se fiche pas mal du regard des autres, la discussion avec l'ami de sa mère qui est passé par cette période de malaise, de honte d'être différent, de peur du regard des autres, permettront à Elsa de se découvrir le courage d'être ce qu'elle est, tout simplement.
Un livre court sur la découverte de son orientation sexuelle, égrené de réflexions sur le genre. De petites lâchetés en maladresses, l'angoisse profonde se transformera en assurance d'une vie qui ne sera pas plus heureuse ou malheureuse qu'une autre.
« On peut être tellement d'autres choses que juste une fille ou un garçon. »
« Être gay te rend plus sensible à ce qui t'entoure, aux autres qu'on montre du doigt, ça te fait réfléchir à deux fois avant de rejeter ce qui est différent.»

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire