La grande rivière / A. Rossi. - Magnard, 2015

Parce qu'elle avait les mains palmées, Grenouille n'a jamais été acceptée par sa tribu. Seul son grand-père avait su l'accepter et la valoriser. A sa mort, Grenouille veut le rejoindre au « pays merveilleux ». Elle part seule dans la forêt et affronte ses premières peurs. Elle sera rejointe dans son périple par Arbas, jeune garçon qui comme elle subit le rejet haineux de ses pairs.
Grenouille à l'aise dans l'eau et intrépide, Arbas plus craintif et posé, cheminent sur la Grande Rivière, en quête d'un lieu paisible.
Ces deux enfants handicapés dans leur membre ont développé une habilité et surtout une détermination qui leur permet d'affronter une adversité qui n'aurait laissé aucune chance à des êtres gâtés par la vie. Ces 2 solitudes se trouvent, dans leur vécu commun et dans leurs différences, et ne se quitteront plus...

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire