Blast t.4 : Pourvu que les bouddhistes se trompent / M. Larcenet. - Dargaud, 2014

Polza Mancini a fait irruption il y a cinq ans, encombré de son obésité pachydermique, et tout autant, à l'entendre, de toutes les humiliations de son passé. C'était l'amorce d'une œuvre monstre à quoi s'attaquait Manu Larcenet. Elle s'achève aujourd'hui, huit cents pages plus tard …
Fin d’une histoire complexe et douloureuse, très originale, dessin noir et blanc.

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire