A comme aujourd’hui / D. Levithan. - Les grandes personnes, 2013

Chaque jour, le héros de ce livre se réveille dans la peau d’une personne de son âge, 16 ans en ce début de roman. Il s’est nommé A, « une manière de préserver mon intégrité tout en passant d’un corps à un autre, d’une vie à une autre. J’avais besoin de quelque chose de pur. Alors j’ai choisi la lettre A » Il a grandi sans autres repères que ceux qu’il se construit en lui-même, navigant d’une enveloppe corporelle à l’autre sans comprendre les enjeux d’une telle particularité. A s’est toujours arrangé pour ne pas perturber la vie de ses hôtes mais en ce jour 5994, il rencontre Rhiannon et tout vole en éclat. Avec Rhiannon il découvre l’amour, il entrevoit la fin d’une solitude qui ne lui pesait pas jusqu’alors. Mais comment vivre l’amour lorsqu’on ne possède pas de corps, qu’on se retrouve chaque jour dans un lieu différent et surtout qu’il faut convaincre l’être aimé d’une situation aussi in-croyable.
« Je veux retourner auprès d’elle. Revivre la journée d’hier. Je n’ai droit qu’à demain. »
Un roman passionnant sur l’identité. Quelle part notre enveloppe extérieure représente-t-elle dans ce que nous sommes ? Rhiannon aime-t-elle A de la même manière lorsqu’il est fille, garçon, beau gosse, obèse… ? A lui-même se sent-il garçon ou fille ? Comment a-t-il pu se construire dans cette inconstance, avec pour seule balise une adresse mail ? La diversité de ses expériences lui donne une grande connaissance de l’âme, il a pu accéder à l’universel mais le sentiment d’appartenance lui est étranger. Et l’on comprend l’attachement qu’il éprouve pour Rhiannon qui enfin lui donne une existence propre. Toute la question qui tient le lecteur en haleine sera dès lors : quelle solution trouvera A pour permettre à cet amour de perdurer ? 

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire