Chevalier B. / M. Pouchain. - Sarbacane, 2007. - (Exprim’)

En plein dans une bouse de vache ! Ca, c’était l’entrée en matière, à moitié assumée, de Barnabé. Ce ne serait pas grand chose si cela ne s’était produit devant les yeux de sa bien aimée Rosa, qu’il courtise, mais dans l’anonymat ! Ce jeune homme pataud, qui n’était pas très bon à l’école, ne se laisse pas décourager. Il a les moyens de ses ambitions et en devenant chevalier B., c’est sûr, il convaincra la belle. Notre héros part donc en bataille contre ce qui le révolte : les champs d’OGM, l’élevage intensif, les bêtes menées à l’abattoir dès la naissance... autant de choses qu’il s’évertuera à combattre, aussi vain que cela puisse paraître - pour la petite histoire, lui est plutôt du genre à cajoler sa vache Espoir ou à faire écouter à ses champs de blé le concerto n°3 de Rachmaninov. Voilà un récit mené tambour battant, couvrant plusieurs années, dans un style en phase avec la fougue du personnage. Ce Barnabé, sincère, idéaliste, persévérant et entier nous est formidablement sympathique et l’on espère avec lui que la vie, enfin, sera à la hauteur de sa générosité... 

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire